Nouvelles
Présentation
Proposition
Aide

La ruine du Windeck

En bordure du parc (B9 sur le plan du parc), on retrouve deux restes de fortifications :

une protohistorique : une levée de terre circulaire ("Ring") dont il ne reste que des fragments ; ce type de fortification est connu depuis l'époque néolithique, elles ont souvent été réutilisées par les celtes puis par les romains. La présence du mur paien du Mont Sainte Odile laisse imaginer que toute la région était ainsi fortifiée bien avant l'époque romaine (même si l'ancienneté du mur paien est actuellement discutée par certains archéologues). Il est difficile d'en savoir plus sans des fouilles systématiques.
une médiévale : une petite ruine constituée d'une butte entourée de fossés ("motte") et de la base d'une tour où un des propriétaires a fait installer au 19ème siècle divers éléments architecturaux provenant du Girbaden et de Niedermunster qui lui donnent un air de ruine romantique mais la dénaturent ; elle était probablement surmontée d'un étage en colombages qui a totalement disparu.
Le château, appelé Windeck ou Altkeller, date des environs de 1200 ; il est lié à une famille de ministériels portant le nom du village (encore cités en 1258), et à la chapelle St Nicolas toute proche. Les Rathsamhausen acquièrent le fief par mariage. Ce n'est qu'au 15ème siècle qu'il est réuni à celui d'Ottrott-Bas, dépendant du château de Lutzelbourg, alors aux mains des Rathsamhausen.


Retour